Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
UPF-Be   Agenda

Union Internationale de la Presse Francophone - aile Belge - ................................................................................... . Les publicités qui apparaissent sur ce site ne sont aucunement de la responsabilité de l'UPF-Be

Once upon a time : le Musée du Cinquantenaire met à l’honneur sa collection de montres émaillées

Publié le 16 Mai 2017 par Union Internationale de la Presse Francophone - Aile Belge

La collection d’instruments de précision des Musées royaux d’Art et d’Histoire compte près de quatre-cent montres anciennes, datant pour la plupart du XVIe au XIXe siècle. Issues de prestigieuses collections privées (Godtschalck, de Rhodes, Vermeersch, …) elles sont venues peu à peu grossir la collection muséale jusqu’à former, à l’heure actuelle, un ensemble absolument unique en son genre.

Dans leur scénographie actuelle, les salles permanentes du musée ne présentent que quelques highlights; la majeure partie de la collection restant précieusement conservée en réserve. L’exposition Once upon a time est née du désir de mettre à l’honneur une facette particulièrement attachante de cet ensemble :  les montres émaillées (1650-1850).

Au cours des dernières décennies, quelques montres émaillées avaient déjà été présentées lors de rétrospectives consacrées à l’horlogerie ancienne. L’approche étant alors essentiellement axée sur les mécanismes de calcul du temps et leur évolution à travers les siècles, les boîtiers orfévrés n’étant guère mis à l’honneur. Pour cette exposition, l’approche se veut résolument différente : les montres exposées sont uniquement abordées par le biais de leur décor émaillé, de son iconographie et de sa signification dans le paysage artistique des années 1650-1850. 

Créateurs hors pair, les peintres sur émail ont été pendant longtemps considérés comme des artisans de second ordre, ce qui explique que, si les mécanismes des montres sont souvent signés, les boîtiers émaillés restent pour leur part généralement anonymes. Pourtant, ces compositions picturales sont souvent de véritables trésors de maîtrise technique et d’inventivité. Généralement inspirées par les goûts et les mœurs de leur temps, mais aussi par les grandes œuvres de la peinture de chevalet, interprétées via de leurs reproductions gravées, ces minuscules compositions colorées nous offrent une un résumé chatoyant de la vie quotidienne, artistique, littéraire et philosophique de leur époque.

Cette exposition entend rendre hommage aux peintres sur émail en replaçant leurs œuvres dans le contexte de leur création via une jeu répété de questions réponses faisant intervenir non seulement les œuvres qui les ont inspirées mais aussi différents objets usuels et décoratifs des XVIIIe et XIXe siècles. Plus qu’une simple exposition de montres, il s’agit donc d’un voyage dans le temps, d’un périple littéraire et artistique au cœur même des années 1650-1850.

Sophie Balace

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Musée du Cinquantenaire (Musées royaux d’Art et d’Histoire)

Parc du Cinquantenaire 10 – 1000 Bruxelles

info@mrah.bewww.mrah.be

+32 (0)2 741 73 31

#expoOUAT

 

Heures d’ouverture

Mardi – vendredi : 10:00 – 17:00

Samedi – dimanche : 10:00 – 18:00

Fermé le lundi

Derniers tickets 1 heure avant la fermeture

 

Prix d’entrée

€ 15 / € 12 / € 5

Online tickets : http://ticket.kmkg-mrah.be

 

Groupes

Infos et réservations : +32 (0)2 741 73 02

Combi exposition & atelier de Borchgrave : voir infos sur www.kmkg-mrah.be

Commenter cet article