Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
UPF-Be   Agenda

Union Internationale de la Presse Francophone - aile Belge - ................................................................................... . Les publicités qui apparaissent sur ce site ne sont aucunement de la responsabilité de l'UPF-Be

Sésostris III Pharaon de légende

Publié le 14 Septembre 2014 par Roland Forrer in Expos

Ici, pas de statuettes couvertes d’or ni de sarcophages incrustés de pierres précieuses semblables à ces objets de l’expo itinérante «Trésors de Toutankhamon » de passage à Bruxelles ou Paris en 2012 et actuellement visible à Bratislava en Slovaquie. Car si Toutankhamon, jeune pharaon mort à 18 ans après un règne extrêmement court, nous est aujourd’hui connu grâce aux fastes de sa tombe mise à jour en 1922, le sarcophage de Sésostris III découvert dans sa pyramide de Dahshur était… vide. La chambre funéraire semblant intacte et inviolée, les égyptologues en déduisent que le pharaon a été inhumé ailleurs…

En revanche, et contrairement à l’éphémère règne du petit Toutankhamon, les 2O ans de pouvoir de Sésostris III ont marqué les esprits. Ses contemporains l’ont divinisé après sa mort et la mémoire du peuple égyptien a gardé le souvenir d’un héros de légende dont la geste amplifiée au cours des siècles, parviendra aux auteurs classiques (Hérodote) qui raconteront avec émerveillement les exploits de ce pharaon qui a conquis la terre entière et qui fut le plus grand roi que l’histoire ait connu !

Quelques mots de ce règne étonnant de la XIIème dynastie (Moyen-Empire) que l’on situe entre 1872 et 1854 avant notre ère. Sésostris III renforce le pouvoir royal en abolissant l’autorité des nomarques, cette noblesse provinciale qui gouvernait souvent de façon trop indépendante. Il mène campagne contre ses voisins trop menaçants et met fin aux incursions nomades près de Sichem (Samarie) dans la montagne d’Ephraïm. Il refoule les peuplades noires qui s’infiltrent en Egypte et établit un réseau de forteresses au Sud et à l’Est de l’empire. La Basse-Nubie est intégrée à l’Egypte et les garnisons implantées sur la frontière ne laissent passer que les seuls diplomates ou marchands. Bâtisseur de temples, Sésostris III mène aussi de grands travaux à Fayoum, transformant cette zone de marais en une oasis fertile et prospère.

A travers 35O œuvres, dont 150 empruntées aux plus grands musées égyptologiques du monde, l’expo Sésostris III/Pharaon de légende nous invite à découvrir ce roi méconnu à travers 4 thèmes : sa cour et ses sujets, son empire toujours plus vaste, le monde des dieux et le monde des morts (le visiteur pénétrera ici dans une chapelle funéraire en 3D) et enfin la légende de Sésostris. Contrairement à Toutankhamon, le pharaon aux traits burinés ne nous a pas laissé de trésors rutilants à contempler, mais il s’est taillé une renommée qui a traversé les siècles.

Palais des Beaux-Arts de Lille (France)

Du 9 octobre 2014 au 25 janvier 2015

Une publication scientifique est annoncée.

Site de l’expo et billetterie en ligne : http://pharaonsesostris.pba-lille.fr

Sésostris III  Pharaon de légende
Commenter cet article