Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
UPF-Be   Agenda

Union Internationale de la Presse Francophone - aile Belge - ................................................................................... . Les publicités qui apparaissent sur ce site ne sont aucunement de la responsabilité de l'UPF-Be

Bicentenaire : Dinant mise à Sax

Publié le 13 Avril 2014 par Roland Forrer

Tandis que le MIM de Bruxelles consacre une éblouissante expo à Adolphe Sax, Dinant met les bouchées doubles pour honorer le plus célèbre de ses rejetons. Sax est omniprésent à Dinant, qui prévoit concerts, expositions et animations durant toute l’année 2014.
Le pont enjambant la Meuse donne le ton : il est bordé de 28 saxophones géants de plus de 3 mètres de hauteur et habillés chacun aux couleurs d’un des pays de l’Union européenne.
Largement caricaturé de son temps, Sax l’est aussi par une trentaine de dessinateurs et bédéistes contemporains. Les vitrines du centre-ville sont tapissées d’illustrations humoristiques et de croquis provocateurs sur le saxophone et son inventeur.
Si l’habitation où naquit Sax en 1814 a disparu, la Maison de Monsieur Sax se dresse aujourd’hui sur son emplacement primitif. On ne peut la manquer au 37… de la rue Sax, car devant elle nous attend un Adolphe Sax grandeur nature ; il prend l’air, assis sur un banc public. Il ne s’agit pas ici d’un musée, mais d’un centre d’interprétation de sa vie et de son œuvre où le visiteur découvre de façon ludique le destin fabuleux du saxophone et la personnalité de son inventeur (entrée libre).
L’hôtel de ville de Dinant arbore-t-il fièrement le portrait et le buste du plus renommé de ses enfants ? Devant le bâtiment trône un gigantesque saxophone en verre de 4 tonnes. Cette sculpture du maître verrier Bernard Tirtiaux est une clepsydre matérialisant le temps qui nous sépare du 6 novembre 2014, date anniversaire du père du saxophone.
Dans un bâtiment moyenâgeux judicieusement restauré, la Maison de la Pataphonie (rue en Rhée, 51) rend hommage à Sax à sa façon. Petits et grands peuvent ici réveiller le musicien qui sommeille en eux à partir d’objets banals et quotidiens : bouteilles en plastique, roues de vélo, raquettes de tennis, gourdes, pots de fleurs… Ce parcours sonore insolite dure environ 75 minutes.
Le mardi 6 mai à 20h, le Centre culturel de Dinant organisera d’ailleurs un « récital pour objets abandonnés et clavier tempéré » avec la participation de Max Vandervorst – luthier sauvage et créateur de la Maison de la Pataphonie - et de Marc Hérouet, ancien président des Jeunesses musicales et professeur à l’IAD. Le répertoire promet d’être surprenant avec notamment une sonate pour boîte à conserves, un blues pour fer à repasser, un grand classique de Louis Armstrong sur bac de bières, etc… Pourquoi la musique devrait-elle être ennuyeuse ?
Les philatélistes seront gâtés : B-Post prévoit l’émission de deux timbres en hommage à l’inventeur du saxophone. Prévente le samedi 5 juillet à l’hôtel de ville.
L’été sera tout entier voué à Sax. Chaque dimanche de juillet et d’août, de 14 à 17h, Dinant servira de cadre à des concerts déambulatoires. Des groupes de musiciens itinérants et festifs évoqueront les sonorités cubaines, africaines, jazzy, latino, etc. Départ de la Place St-Nicolas.
À défaut de pouvoir croquer une couque de Dinant en forme de saxo, voici un programme festif et convivial à se mettre sous la dent !

Pour toutes infos (y compris programme d’automne) :
Association internationale Adolphe Sax,
Rue Grande, 37
5500 Dinant
Tel : + 32 (0) 82 21 39 39
Sax.dinant.be
www.dinant.be/culture
www.pataphonie.be
Bicentenaire : Dinant mise à Sax
Commenter cet article